Article 2 de 3 : poser les bonnes questions

Par Jennifer Petrela, gestionnaire, l’Accélérateur mentoral de Mentorat Québec
Illustration : Charlotte Rose Lavoie-Auspert

Le succès d’un(e) mentor(e) auprès de son/sa mentoré(e) est directement lié à sa capacité de communication. Dans cette série de trois courts articles, découvrez trois techniques de communication que les mentor(e)s peuvent utiliser pour aider leur mentoré(e) à surmonter son ambivalence, à développer sa confiance et à trouver ses propres réponses.

Dans cet article, nous discutons de la deuxième technique : poser les bonnes questions.

Poser les bonnes questions est essentiel à un bon mentorat. Premièrement, débuter par investiguer avec des questions évite l’écueil de se concentrer sur un seul sujet prématurément. Souvent, les mentoré(e)s entrent dans la relation de mentorat avec un objectif précis : par exemple, obtenir un stage dans une certaine entreprise. Mais l’objectif exprimé au/à la mentor(e) n’est peut-être pas l’enjeu réel. En sondant davantage, le/la mentor(e) aide le/la mentoré(e) à découvrir la problématique plus profonde, s’il y en existe une.

Deuxièmement, répondre à des questions précises et attentives donne à la personne mentorée la possibilité de clarifier les choses dans son esprit et de considérer des aspects du problème auxquels il/elle n’a pas pensé auparavant. Les mentor(e)s peuvent trouver cela particulièrement utile si les déclarations du/de la mentoré(e) semblent de quelque manière vagues. N’hésitez pas à demander des éclaircissements.

Troisièmement, lorsqu’un(e) mentor(e) soulève des questions difficiles ou sensibles, il/elle donne à la personne mentorée l’autorisation implicite de discuter de questions que cette dernière peut se sentir gênée de soulever. Prenez l’habitude de demander à la fois ce qui va bien et ce qui ne va pas bien. Pendant les premières rencontres, votre mentoré(e) pourrait vous dire automatiquement que tout va bien. N’insistez pas. Mais le fait de poser la question chaque fois que vous vous rencontrez donnera à votre mentoré(e) la possibilité de soulever des problèmes au moment où il/elle se sent à l’aise de le faire.

Enfin, poser des questions sans jugement et dans un esprit d’apprentissage montre que vous appréciez l’expérience de votre mentoré(e) et que vous respectez son processus décisionnel. Poser des questions de cette manière vous rend également plus ouvert et, par extension, plus utile. Plus votre compréhension du problème et le point de vue de votre mentoré(e) sont approfondis, plus vous pouvez lui être utile.

Référez-vous à ce tableau pour décider quel type de question privilégier :

Type de question Exemple Utile pour
Questions ouvertes

Lorsque qu’il faut répondre avec plus qu’un seul mot.

Quoi, comment, pourquoi? Les faire parler
Questions semi-ouvertes

Des réponses en un seul mot suffiraient

Où, quand, qui? Obtenir des informations sur les détails
Questions fermées

Où seulement un oui / non est nécessaire

Voudriez-vous…? Avez-vous…? Gagner leur engagement
Questions directrices

Où la question mène l’auditeur à une réponse particulière

Vous interrompez toujours vos collègues? Leur faire admettre quelque chose à propos d’eux-mêmes
Questions hypothétiques

Où une image hypothétique est peinte comme réponse

Comment pourriez-vous faire x? Aborder une situation nouvelle / étrange
Des questions de sondage

Où plus de détails sont recherchés

Dites-m’en plus. Et ensuite? Explorer des possibilités  / événements particuliers
Questions de réflexion

Où l’interrogateur aide l’orateur à réfléchir aux conséquences possibles

Qu’est-ce que ça va faire? Comment x va réagir? Les amener à identifier les conséquences pour eux-mêmes
Questions de réflexion

Où l’interrogateur reflète ce que l’orateur vient de dire

Alors vous pensez …? Présenter leurs propres mots / pensées à eux-mêmes
Questions à choix (soit/ou)

Où un choix simple est posé

Laquelle? Obtenir un engagement ou une décision
Pas de question

Lorsqu’aucune question n’est posée mais que l’orateur est encouragé à continuer de parler

Silence, mmmm Prêter attention sans interrompre

 

Références sélectionnées :
mentoringinaction.com
pivotaleducation.com

Lire le premier article de cette série sur l’écoute active.

Lire le prochain article de cette série sur le partage de vos pensées.

Abonnez-vous à nos infolettres

Abonnez-vous à nos infolettres

Abonnements

Merci pour votre abonnement. Vous recevrez un courriel pour valider votre adresse.