Diners-causeries

Que partagent l’Ordre professionnel des ingénieurs au Québec, le plus grand centre de recherche universitaire en apprentissage profond et un développeur de talents en intelligence artificielle pour le secteur des finances ? 

Tous les trois se trouvent en pénurie de main-d’œuvre et évoluent dans un domaine où les femmes constituent moins de 25 % du personnel ! Pour pallier cela, ils ont tous été accompagnés, durant la dernière année, par l’Accélérateur mentoral de Mentorat Québec afin d’expérimenter le mentorat comme moyen d’attirer et retenir les talents et de promouvoir l’équité, la diversité et l’inclusion au travail.

Êtes-vous curieux et curieuses de connaître les résultats ? Rejoignez-nous pour deux dîners-causeries où expert·e·s, mentor·e·s, mentoré·e·s et responsables des programmes de mentorat partageront leurs expériences, les meilleures pratiques et les embûches à éviter lors de l’implantation d’une culture mentorale dans ces secteurs à prédominance masculine.

Un seul formulaire est requis pour vous inscrire à l’un ou l’autre des évènements, ou les deux.

En stock

Première séance : mercredi 3 février 2021 de 12 h à 12 h 45

Partir à zéro : lancer le premier programme de mentorat dans un milieu d’avant-garde… à prédominance masculine

Catherine Arcand, conseillère talent et responsable du programme de mentorat, Mila

Catherine Arcand, CRHA a rejoint l’équipe Talent et écosystème de Mila en février 2020 à titre de Conseillère talent. Parmi ses mandats, elle est responsable du programme de mentorat à Mila. Elle est également candidate à la maîtrise en sciences de la gestion, profil ressources humaines. Dans le cadre de sa maîtrise, elle s’intéresse beaucoup aux travaux en gestion dans un contexte interculturel, à l’innovation sociale ainsi qu’aux enjeux d’équité, diversité et inclusion.

 

Amélie Keyser-Verreault, Ph. D., est conseillère scientifique à l’Institut EDI2.

Formée en anthropologie socioculturelle, elle s’est d’abord spécialisée en anthropologie politique du corps, théorie foucaldienne et études taiwanaises. Les questions de justice sociale sont au cœur de ses préoccupations. Ses travaux actuels portent sur la discrimination, notamment en emploi, mais aussi plus largement dans la société (personnes jugées rondes à Taiwan). Elle collabore aussi sur un projet de recherche visant à une meilleure compréhension de l’intimité des personnes en soins palliatifs au Québec. Elle a aussi publié des articles parus dans Taiwan Journal of Anthropology, dans Journal of Women and Gender Studies de Taiwan et dans Feminist & Psychology. Ses travaux de recherche sont financés par le Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH) et le Fonds de recherche du Québec – Société et culture (FRQSC).

Avec Sophie Brière et dans le cadre de ses fonctions à l’Institut EDI2, Amélie Keyser-Verreault collabore à divers projets portant sur les inégalités en emploi que vivent les groupes marginalisés, les pratiques organisationnelles d’inclusion et les biais inconscients. Elle contribue également au développement de l’Institut et de son centre de ressources et d’expertises.

Passionnée par l’enseignement, Amélie Keyser-Verreault enseigne à l’Université Laval et à l’Université du Québec à Montréal. La qualité de ses cours et de son encadrement a toujours été soulignée par ses étudiantes et ses étudiants.

Rheia Khalaf, directrice, Recherche Collaborative et Partenariats et responsable du programme de mentorat, Réseau Fin-ML

Rheia Khalaf est Directrice, Recherche Collaborative et Partenariats pour Fin-ML, membre académique d’IVADO. Son rôle vise à développer un réseau scientifique de premier rang et regrouper des professionnel.le.s de l’industrie, des chercheurs.euses universitaires et des étudiant.e.s, afin de développer une expertise de pointe dans l’application de l’intelligence numérique dans le domaine des affaires. Ceci se traduit à travers des programmes de bourses universitaires, des formations adaptées, et des projets de recherche collaborative. Rheia est détentrice d’un Baccalauréat en Actuariat / Mineur en Études Commerciales de l’Université Concordia et d’une Maîtrise en Ingénierie Financière de l’Université de Zurich / École Polytechnique Fédérale de Zurich. Elle a environ 15 ans d’expérience en industrie – principalement comme consultante en actuariat et gestion des risques dans l’un des plus grands cabinets de services professionnels et comme analyste en investissements dans une grande société de gestion de placements au Canada.

 

Jennifer Petrela, gestionnaire de l’Accélérateur mentoral et animatrice de la séance

Jennifer PetrelaJennifer Petrela est la gestionnaire de l’Accélérateur mentoral de Mentorat Québec et spécialiste de l’implantation de programmes de mentorat qui promeuvent l’équité, la diversité et l’inclusion. Forte d’une carrière internationale l’ayant amenée à étudier et travailler sur quatre continents, Mme Petrela est une gestionnaire multilingue qui possède une vaste expérience en gestion de projets, communication et engagement du public. Pendant sept ans, elle a travaillé à la Fondation Pierre Elliott Trudeau, où elle a dirigé un programme de mentorat, développé des partenariats et conçu de nombreux contenus de formation pour les mentor.e.s et mentoré.e.s. Elle collabore également avec la Banque africaine du développement, où elle transforme du matériel et des données en documents nets, clairs et convaincants, essentiels aux activités de financement de l’organisation. Mme Petrela est elle-même mentore et mentorée en évolution perpétuelle.

Deuxième séance : mercredi 17 février 2021 de 12 h à 12 h 45

Faire évoluer les pratiques : accompagner la communauté dans une évolution vers plus d’inclusion

Sophie Brière, professeure titulaire, directrice de l’Institut EDI2, département de management, Faculté des sciences de l’administration. Université Laval

Engagée depuis 25 ans sur le thème de l’égalité entre les femmes et les hommes tant au Québec qu’à l’international, les activités de recherches et d’enseignement de Sophie Brière visent à porter un regard critique sur la place des femmes au sein des organisations afin de comprendre les différents contextes et dynamiques qui engendrent un déficit sur le plan de l’égalité et co-construire des stratégies et moyens novateurs susceptibles d’amener des résultats plus significatifs. L’objectif est de permettre aux organisations de faire émerger leurs propres modèles porteurs d’égalité et de diversité. Dans cette perspective, plusieurs projets de recherche appliquée permettant de mobiliser de façon inclusive collègues, étudiants-es, praticiens-es d’une multitude d’organisations dans plusieurs secteurs d’activités au Québec (sciences et génie, droit, finance, sécurité publique, éducation, santé, inspection, sports, développement international et action humanitaire) ont été réalisés. Les travaux de Mme Brière sont soutenus financièrement par plusieurs organismes subventionnaires, dont une action concertée sur la progression et la rétention des femmes dans les métiers et professions traditionnellement masculins qui vient de donner lieu à la publication d’un ouvrage collectif aux Presses de l’Université Laval.  Différentes activités et moyens de communication à l’intention des praticiennes et praticiens, du milieu académique et du grand public ont également été réalisés par Mme Brière. Cette participation active au débat public est un élément central de ses travaux comme en témoignent ses nombreuses communications, conférences et activités dans les milieux scientifiques et pratiques. Elle a d’ailleurs été panéliste en 2019 à la conférence Bâtissons l’avenir avec elles pour la mixité et l’emploi des femmes dans les secteurs d’avenir et de la construction.

Céline KhuuIngénieure junior en Environnement à CIMA + et mentore du programme Mentorat pour étudiantes en génie de l’Ordre des ingénieurs du Québec

Ingénieure junior en Environnement à CIMA + (bientôt Ingénieure on espère !), Mme Céline Khuu a fait ses études en France, à Polytech Montpellier en Sciences et technologies de l’Eau. Cela fait bientôt 4 ans que qu’elle est au Québec et travaille dans l’eau, qui est une véritable passion, mais aussi en sols et qualité de l’air. Mme Khuu participe à beaucoup d’activités pour promouvoir l’éducation scientifique pour les jeunes filles (et en particulier celles venant de milieu défavorisé ou issues de minorités), car elle-même a été confrontée (et l’est encore) aux regards des autres dans ce milieu. Son but est d’inspirer la future génération avec son témoignage et de faire comprendre que les filles aussi sont capables !

Luc Vagneux, directeur, développement de la profession et responsable de la formation, Ordre des ingénieurs du Québec

Ayant plus d’une vingtaine d’années d’expérience en gestion des ressources humaines, Luc Vagneux, CRIA, a principalement travaillé dans des entreprises offrant des services professionnels. Depuis les dernières années, à titre de directeur du Développement de la profession à l’Ordre des ingénieurs du Québec, il agit comme leader au sein de sa direction pour la mise en œuvre de différentes orientations de développement professionnel et le rayonnement de la profession d’ingénieur.

Afin d’appuyer la pratique professionnelle des ingénieurs, plusieurs actions ont été déployées sous sa responsabilité, notamment l’implantation d’une plateforme et l’accessibilité à des formations virtuelles répondant aux besoins des ingénieurs. De plus, l’initiative pancanadienne 30/30 visant une plus grande représentativité féminine dans la profession d’ingénieur a amené une refonte des programmes disponibles afin de favoriser l’inclusion et maximiser la diversité. Dans le cadre du partenariat avec l’Accélérateur de Mentorat Québec, il a contribué à la mise en œuvre d’une formation virtuelle afin d’appuyer le superviseur dans son encadrement envers le CPI (candidat à la profession d’ingénieur) sur les bonnes pratiques de cette relation mentorale menant au titre professionnel : ing.

Jennifer Petrela, gestionnaire de l’Accélérateur mentoral et animatrice de la séance

Jennifer PetrelaJennifer Petrela est la gestionnaire de l’Accélérateur mentoral de Mentorat Québec et spécialiste de l’implantation de programmes de mentorat qui promeuvent l’équité, la diversité et l’inclusion. Forte d’une carrière internationale l’ayant amenée à étudier et travailler sur quatre continents, Mme Petrela est une gestionnaire multilingue qui possède une vaste expérience en gestion de projets, communication et engagement du public. Pendant sept ans, elle a travaillé à la Fondation Pierre Elliott Trudeau, où elle a dirigé un programme de mentorat, développé des partenariats et conçu de nombreux contenus de formation pour les mentor.e.s et mentoré.e.s. Elle collabore également avec la Banque africaine du développement, où elle transforme du matériel et des données en documents nets, clairs et convaincants, essentiels aux activités de financement de l’organisation. Mme Petrela est elle-même mentore et mentorée en évolution perpétuelle.

Abonnez-vous à nos infolettres

Abonnez-vous à nos infolettres

Abonnements

Merci pour votre abonnement. Vous recevrez un courriel pour valider votre adresse.